Une bonne vision pour les enfants

Janvier 2014 - Depuis 2008, le Centre de collaboration nationale de la santé autochtone collabore avec le Vision Institute of Canada et l’Association canadienne des optométristes en vue de faire prendre davantage conscience de l’importance de promouvoir une bonne vision parmi les populations autochtones dans l’ensemble du Canada. La toute dernière publication, Les enfants et leur vue : Renseignements pratiques à l’usage des parents et enseignants, met l’accent sur la nécessité d’examens complets de la vue périodiques comme partie intégrante des soins de santé des enfants, de la même façon que les visites chez le médecin ou le dentiste. 

Les enfants et leur vue : Renseignements pratiques à l’usage des parents et enseignants, contient des informations facilement accessibles sur l’importance d’intégrer un programme complet de soins des yeux dès la petite enfance pour le développement à long terme de l’enfant. Le point essentiel de ce livret est de comprendre que « La vue est l’un des sens les plus importants dans le développement de l’enfant. » Environ 80 % de ce qu’acquiert l’enfant est obtenu par l’intermédiaire des yeux; il est donc important de s’assurer très tôt que l’enfant a des yeux en bonne santé. On y trouvera des informations utiles comme les étapes du développement de la vue d’un enfant, de sa naissance jusqu’à l’âge de cinq ans, ce en quoi consiste un examen de la vue pour un enfant et l’explication de la différence entre un simple test de la vue et un examen complet de la vision. Les problèmes de la vue comme la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme et l’amblyopie (l’œil paresseux) y sont expliqués dans un langage simple ; vous y trouverez également une liste de vérification des symptômes et une indication du traitement probable. Une section « Vrai ou faux » remet en question quelques uns des à priori sur la vue des enfants. Pour commencer, un enfant ne sait pas toujours qu’il a un problème de vision ; il pense que tout le monde voit de la même façon que lui. Par conséquent, les symptômes qui se manifestent et qui sont liés à un problème de vision non détecté sont souvent mal interprétés ; cette manque de compréhension entraîne alors des problèmes à long terme. Par exemple, un problème de manque de coordination des yeux peut se traduire par des symptômes similaires au trouble du déficit de l’attention (TDA). Heureusement, on peut traiter ce genre de problème par des exercices oculaires et le port de lunettes.

Le Dr. Paul Chris, directeur exécutif du Vision Institute of Canada et ardent défenseur des questions de santé chez les populations autochtones est d’avis que la responsabilité de la santé oculaire des enfants va au-delà des parents et concerne aussi les enseignants et les cadres scolaires. Il soutient « que jusqu’à la 3è année du primaire, les élèves apprennent à lire, puis qu’à la 4è année, ils lisent pour apprendre ! Si un enfant souffre d’un manque de correction de sa vision ou s’il a des problèmes de santé oculaire, qui causent une fatigue et une irritation des yeux ou qui lui font plisser les yeux pour voir les mots dans un livre, sur un tableau ou à l’ordinateur, sa compréhension et sa facilité à apprendre en seront sérieusement affectées. La vision et la santé oculaire concernent également la lecture et l’alphabétisme. » Selon des recherches effectuées en octobre 2012 par le Vision Institute of Canada dans le cadre d’examens de la vue effectués sur 150 élèves du primaire dans l’école élémentaire de la Première Nation Sagamok dans le Nord de l’Ontario, un enfant sur trois avait besoin de lunettes. Les conclusions de la recherche soulignaient non seulement le besoin de poursuivre les efforts en vue d’améliorer les soins de santé oculaire pour les enfants autochtones mais pointaient également vers la nécessité d’un partage des responsabilités des soins entre soignants, éducateurs et la communauté dans son ensemble.

Les enfants et leur vue : Renseignements pratiques à l’usage des parents et enseignants, constitue une ressource utile pour les nouveaux parents et est aussi un document de référence pour ceux qui n’ont jamais eu de problèmes de vision et ne savent pas à quoi s’attendre. D’autres informations sont disponibles sur le site de l’Association canadienne des optométristes, voir en particulier un vidéo intitulé 20/20 Isn't Everything - A child's vision is critical to learning

Connectez-vous au CCNSA